Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog



Difficile de s'intéresser au colonialisme français et à ses représentations sans rencontrer le nom de François Maspero.
Libraire dans le Quartier Latin, il crée les éditions Maspero en 1959, en pleine guerre d'Algérie.
Son livre L'honneur de Saint-Arnaud, retour sur la vie d'un militaire ambitieux et couvert de gloire grâce à son implication impitoyable dans la colonisation du Maghreb, dresse en creux le portrait des systèmes successifs - Monarchie, République, Empire - qu'Achille de Saint-Arnaud traverse.

Entre autres liens esthétiques et idéologiques, Maspero édite les écrits du pédagogue Célestin Freinet, écrits que j'ai découverts par le biais du GPAS - association déjà évoquée
ici - puis il travaille, à partir des années 90, avec Klavdij Slubanphotographe également publié par l'oeil électrique éditions.

Amis rennais et autres de passage, C'EST BIENTÔT la fin de
l'exposition consacrée à Germaine Tillion aux Champs Libres. L'occasion de découvrir son travail ethnologique sur les chaouïas - population berbère des Aurès - ainsi que son incroyable parcours, depuis la résistance et la déportation à Ravensbrück jusqu'à ses recherches et prises de position plus récentes.

Pour ma part, je serai le week-end des 10 et 11 mai aux côtés de René Vautier, Etienne Davodeau, Philippe Squarzoni, Fabrice Neaud et quelques autres lors
du festival de la bande dessinée engagée (Cholet), occasion probable de discuter de cette notion même d'engagement.



Tag(s) : #généralités

Partager cet article

Repost 0